Aidez maintenant!
Faites un don.

L’orphelinat Vumilia

Project terminé

Pendant 9 ans, nous avons accompagné sans relâche le travail de Vumilia, foyer pour enfants orphelins implanté dans l'ouest du Kenya. C'est pour cette seule raison que le foyer a pu se développer d'une manière aussi spectaculaire: démarré en 2003 dans des locaux loués, le projet est aujourd'hui un très beau succès. Vumilia dispose à présent d'un grand terrain avec des jardins fleuris, des potagers et des champs bien cultivés, d'un puits, d'un élevage piscicole, d'une petite école, d'une hygiène impeccable, d'un bâtiment solide avec annexe abritant les cuisines, d'appentis, d'étables et de poulaillers. C'est là que résident 28 enfants bien nourris, pleins de joie de vivre et qui, malgré leurs traumatismes, ont toutes les chances de leur côté pour avoir un bel avenir. Grâce à nos références, le foyer a réussi à recevoir l'appui d'autres bailleurs de fonds. Les recettes dégagées par les activités agricoles vont lui permettre à moyen terme d'assurer son existence.

Non loin du parc national de Kakamega, dans la division de Kabras, Le Sida & l’Enfant supporte un orphelinat qui accueille des orphelins du sida ainsi que des fillettes victimes de violences sexuelles. Les enfants –  âgés de 3 à 18 ans – vivent depuis janvier 2012 sur un terrain qui leur est réservé et, en raison des mauvaises conditions régnant dans l’école du village, 24 filles suivent à domicile les cours dispensés par deux enseignants. Huite autres enfants sont internes dans l’enseignement secondaire, font des études ou suivent une formation professionnelle. L’orphelinat s’est doté d’un potager, d’une basse-cour et d’un étang piscicole qui garantissent une alimentation saine ainsi qu’une certaine autonomie face à l’inflation qui règne au Kenya.

Dans l’ouest du Kenya, bien plus de la moitié des habitants vit en dessous du seuil de pauvreté. Un grand nombre d’entre eux vit dans des régions rurales, reculées et difficilement acessibles. La pauvreté, l’ignorance, les croyances traditionelles et divers facteurs culturels sont à l’origine d’une diffusion du VIH/sida très largement supérieure à la moyenne. C’est également le cas à Kabras.

Objectif du projet

L’orphelinat doit être transformé à moyen terme en village d’enfants. Celui-ci pourra accueillir entre 60 et 80 orphelins du sida qui trouveront là le nouveau foyer aimant et chaleureux dont ils ont besoin.

Partenaire de projet

La fondation Rolf Hausammann soutient activement la scolarisation des fillettes qui vivent dans l’orphelinat en finançant les interventions des enseignants à domicile pour les années 2012-2014.