Aidez maintenant!
Faites un don.

Ilitha – une lueur d’espoir

Aux alentours du port et de la ville d’East London (Afrique du Sud), spécialisée dans la construction automobile, la plupart des gens continuent de vivre dans le dénuement le plus total. Nombreux sont ceux qui viennent des zones rurales du Transkei sans aucune compétence ni formation dans l’espoir de trouver du travail en ville, autrefois moteur économique florissant dans la région. Ce n’est plus le cas depuis longtemps – les grands constructeurs américains d’automobiles ont fermé leurs usines de production en 2017 et la politique du gouvernement Zuma a engendré une crise économique durable qui touche le plus durement les plus pauvres du pays.

Les familles des travailleurs itinérants échouent dans des quartiers à la périphérie de la ville et se retrouvent sans travail ni perspective dans des cités informelles sans accès aux toilettes ou aux soins de santé. Ils vivent là dans des conditions en partie indicibles. Les taux de VIH sont très élevés, comme dans toute la province d’Eastern Cape et sont situés nettement au-dessus de la moyenne nationale. Avec un peu de chance certains peuvent trouver un travail journalier, hebdomadaire ou saisonnier dans l’une des fermes aux alentours de Gonubi Farmers Hall. Nombreux sont les travailleurs ou travailleuses qui boivent, mettant ainsi en péril l’avenir de leurs enfants.

Nkwezana Primary School, la meilleure école primaire de la région, craque de partout avec ses 700 enfants pour 16 professeurs. Les enfants viennent de loin car c’est la seule école dans laquelle les professeurs sont tous les jours véritablement présents. Mais malgré la qualité du corps enseignant et une directrice extraordinaire, Nkwezana forme des élèves qui ne savent ni lire ni écrire. Les parents ne s’occupent pas de leurs enfants et les devoirs ne sont pas faits. L’école sert de lieu de garderie pour des enfants qui sont soit sous alimentés, soit présentent des troubles du comportement ou sont agressifs.

En offrant une formation pour les parents, des visites régulières dans les foyers effectuées par les travailleurs sociaux spécifiques au projet, un soutien pour gérer les papiers nécessaires, des contrôles mensuels de santé auprès des enfants de l’école primaire, un travail de réflexion sur la dépendance, un petit-déjeuner nutritif quotidien à l’école, une offre sportive élargie pour les enfants, des cours de savoir vivre pour les petits, une aide aux devoirs, un accès à un soutien psycho social pour les enfants, un suivi et un accompagnement à l’observance thérapeutique, nous souhaitons améliorer la vie et les perspectives des enfants à Gonubi Farmers Hall/East London.

Objectifs du projet (jusque 2022)

  • Mieux faire percevoir aux parents leur rôle et leur responsabilité dans l’éducation de leurs enfants
  • Améliorer la santé des membres des familles touchées par la pauvreté et l’HIV/sida.
  • Améliorer la présence et les performances scolaires à l’école primaire Nkwezana.
  • Renforcer la résistance économique des foyers touchés par la pauvreté et le sida.

Votre don permet :

Petit-déjeuner pour un enfant pendant un an – 40 francs

40 francs permettent d’offrir pendant une année scolaire à un enfant scolarisé à l’école primaire Nkwezana à Gonubi Farmers Hall un petit-déjeuner nutritif. Tous les matins, tous les jours d’école – quand l’argent manque à la maison pour un petit-déjeuner. Faire un don.

Apprendre comment se comporter dans le monde pendant un an – 60 francs par enfant

De nombreux enfants à l’école primaire Nkwezana ne connaissent pas les moindres règles de bienséance et se négligent, ce qui complique leur vie. Le cours spécial «Manners for Minors», adapté aux enfants de 3 à 9 ans, leur apprend les règles élémentaires de la bienséance et du comportement. En faisant un don de 60 francs vous permettez à un enfant de participer à ce cours hebdomadaire amusant sur un mode ludique. Faire un don.

Une bonne couverture de santé pour cinq enfants pendant un an – 120 francs

Nous effectuons tous les mois des contrôles de santé pour les enfants de l’école primaire Nkwezana en collaboration avec la clinique mobile. En faisant un don de 120 francs pour permettez à cinq enfants d’accéder pendant un an à une excellente offre générale de soins. Faire un don.