Aidez maintenant!
Faites un don.

La transmission mère-enfant existe encore aujourd’hui!

Elvis n’a qu’un an et demi. Sa mère ne s’est rendue dans un centre de santé que peu de temps avant l’accouchement. Il était alors trop tard pour faire baisser la charge virale élevée révélée par la prise de sang. En raison de sa grande pauvreté et de son ignorance, elle a mis Elvis au monde à la maison et l’a allaité pendant plusieurs mois. En été 2018, elle a appris l’existence du projet NAFASI de DAMKA et de Le Sida & l’Enfant et se rend depuis tous les mois aux réunions de club des VIH+ et reçoit régulièrement la visite de nos aidantes. Grâce à la mise en place rapide de la TAR, Elvis ne présente aujourd’hui pratiquement pas de symptômes du sida. Sa mère va de nouveau bien et a maintenant conscience de la nécessité de prendre ses médicaments régulièrement, afin de pouvoir s’occuper de son plus jeune fils et de ses trois autres enfants. Pour pouvoir nourrir suffisamment toute la famille (son mari est mort du sida), elle a été intégrée à notre programme alimentaire d’urgence. Lors de notre visite en mai 2019, elle nous a dit: «The HIV-training done by DAMKA saved my life»!